dimanche 27 juillet 2014

Enfin revenue


Tu es enfin revenue,
Je t’ai tant attendue,
Mais maintenant que tu es là,
Serre-moi fort dans tes bras,
Jusqu’au bout de la nuit,
Jusqu’à ce qu’elle s’enfuit,
Avec les fous,
Loin de nous.

Plus jamais tu ne me quitteras,
Tu resteras toujours avec moi,
Dans les joies, dans les peines,
Dans l’amour, dans la haine,
Sans chagrin, avec entrain,
Du début à la fin,
Du crépuscule heureux,
Au petit matin brumeux.

Plus jamais tu ne partiras,
Loin de tes enfants, loin de moi,
Loin de tous ceux qui t’aiment,
Et qui t’ont vu partir un peu blême,
Le regard vide, le visage froid,
Les lèvres bleues, figées de soie,
Mais dans mon rêve tu es là,
Aussi vivante qu’autrefois,
Et tu me prends dans tes bras,
Et tu m’emmènes, là-bas…

Poème du recueil "Vers TOI" (99 poèmes),
 dans la section "Histoire (28)" 
et dans l'Anthologie "TOI" (209 poèmes).

Maquette et poèmes entièrement refaits

Version numérique (2.99) Vers TOI (cliquez sur l'image) et Anthologie TOI (3.99)













Version papier et PDF En TOI (cliquez sur l'image) et Anthologie TOI












La page Facebook des ouvrages déjà publiés
https://www.facebook.com/livres.sgdg

La page Facebook des poèmes d'amour et de nature
https://www.facebook.com/etatsdeprose

Mon blog poétique (Abonnez-vous en haut à droite)
http://lejournaluse.blogspot.ca

2015@Gebel de Gebhardt Stéphane.
Copyright all rights reserved.

6 commentaires:

  1. Mon cher Stéphane,

    Tes écrits, pour ne pas parler de poème...On se l'appropie d'emblée.
    Toujours ce don de nous parler de nous-même, de nos états d'âme.
    Merci de partager tes rêves...Nos rêves.
    Pensées amicales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Yacine, tes mots me vont droits au coeur, comme d'habitude. J'espère que tu tiens le choc et que les longues épreuves n'entament pas trop ta appétence naturelle pour la vie. Gros bisous.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Elle n'est jamais vraiment partie car l'amour est plus fort que la mort. Bisous ma chères Morgane.

      Supprimer
  3. l'amour n"a pas de frontière...même celle là !
    un superbe poème saisissant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui merci Christian. C'est quand meme pas gai tout ça ! Bise l'ami.

      Supprimer